Karine Minidré a fait de sa passion un métier : Animatrice « itinérante » de jeux.

Dans sa maison de Donges (44), Karine Minidré a en stock plusieurs centaines de jeux. Des jeux qu’elle fait découvrir à la demande. Il y a 4 ans, elle s’est lancée dans une nouvelle aventure personnelle et professionnelle avec le JOK’cœur. Une sorte de « Boîte à jouer » qu’elle ouvre là où on l’appelle. Elle a fait de sa passion un métier. Un atout qui lui porte chance.

Pour notre reportage diffusé ce mercredi 20 février 2013 dans notre rubrique Jeunesse, nous l’avons suivie avec Frédéric Grunchec dans une école primaire à l’occasion d’une soirée jeux en famille. Elle collabore avec des services de santé pour accompagner des enfants en difficulté. Le jeu peut les aider à mieux communiquer. Autre initiative intéressante, elle prépare une grande enquête policière pour un collège de St-Nazaire. Une sorte de Cluedo géant prévu en mai.
A noter aussi que le JOK’cœur est de plus en plus sollicité par des entreprises pour animer par exemple des pauses pendant des séminaires. Une façon de rebattre les cartes entre les salariés, quelque soit leur statut. C’est aussi souvent l’occasion de faire retomber la pression par le jeu.